!DOCTYPE html> Pathologies oculaires - Les strabismes - Pôle Vision Val d'Ouest - Centre spécialiste de l'ophtalmologie à Lyon

LES STRABISMES


Qu'est ce que c'est?


On parle de strabisme lorsque les axes visuels des 2 yeux ne sont pas parallèles l’un à l’autre. Le strabisme est dit divergent quand l’un des 2 yeux « regarde » vers l’extérieur et convergent lorsque l’un des deux yeux « regarde » vers l’intérieur. On parle de strabisme vertical quand la déviation se fait vers le haut ou vers le bas. Un strabisme peut être intermittent, permanent, variable dans le temps, uni ou bilatéral.

Quelle en est la cause?


Le strabisme est une affection relativement fréquente chez l’enfant puisque sa fréquence est évaluée entre 3 et 5%.
On ne connaît pas la cause précise du strabisme cependant :
-Toute pathologie oculaire à l’origine d’un mauvais développement visuel peut entrainer un strabisme (cataracte congénitale, pathologie rétinienne…)
-Certains défauts optiques non corrigés (hypermétropie, astigmatisme, anisométropie) peuvent aboutir à l’apparition d’un strabisme.
-Certaines maladies générales, les facteurs héréditaires, la prématurité sont susceptibles d’engendrer un strabisme.

Quels en sont les symptômes?


Chez l’adulte, l’apparition d’un strabisme entraîne une diplopie, c'est-à-dire une vision dédoublée.
Chez l’enfant, il n’y a pas de diplopie car le cerveau compense le défaut en supprimant une des 2 images. Il peut en résulter un mauvais développement de la vision du relief et une amblyopie.

Comment en fait on le diagnostic?


Le diagnostic se fait lors d’un bilan orthoptique suivi d’un examen ophtalmologique. Ces examens permettent de confirmer ou on la présence d’un strabisme, de mesurer un éventuel défaut optique et de s’assurer de l’absence d’une pathologie oculaire sous jacente. Il y a donc plusieurs temps successifs : bilan orthoptique avec mesure de l’acuité visuelle, examen de la réfraction sous cycloplégie et examen du fond d’œil. L’examen sous cycloplégie est l’examen indispensable pour déterminer la correction optique la plus adaptée. Cela permet notamment de s’affranchir du pouvoir d’accommodation exceptionnel des enfants.
Pour cela il existe deux collyres que l’on peut instiller dans les yeux et qui vont dilater les pupilles :
-L’atropine est le produit de référence mais il nécessite une instillation dans les 2 yeux matin et soir pendant les 5 jours précédant la consultation. Son effet est donc prolongé dans le temps - la dilatation pupillaire pouvant persister une à deux semaines après l’examen.
-Le cyclopentolate s’utilise beaucoup plus facilement en consultation puisqu’il ne nécessite que 3 instillations espacées de 5 minutes et que l’examen est réalisable 45 minutes après la première goutte. Cependant ce produit est contre indiqué chez l’enfant de moins d’un an.
La durée d’une première visite pour strabisme est en moyenne d’une heure.

Quel en est le traitement?


Il se fait en plusieurs temps :
-Prise en charge du défaut optique par le port de lunettes. Le port de la correction optique totale est indispensable et permanent. Dans certain cas il peut diminuer ou corriger totalement le strabisme.
-Prise en charge d’une éventuelle amblyopie par une pénalisation du meilleur œil. Il s’agit le plus souvent d’une occlusion de l’œil dominant par un patch adhésif collé à même la peau.
-Correction de la déviation oculaire résiduelle par une chirurgie des muscles oculomoteurs. La décision d’opérer un strabisme est prise s’il persiste une déviation inesthétique ou si la vision binoculaire se dégrade malgré le port des lunettes et le traitement de l’amblyopie.
Par ailleurs certains cas particulier de strabisme (strabisme précoce et paralysie oculomotrice) peuvent bénéficier d’injection de toxine botulique.


En espérant vous avoir permis de mieux comprendre les causes et les conséquences de cette affection, nous sommes à votre disposition pour toute information complémentaire.


Auteur: Dr Jérémy COUPRIE MD
Dernière mise à jour: 28 Fevrier 2015

Apycom jQuery Menus