Les interventions chirurgicales

Le_bloc_opératoire


Grâce à la complémentarité de l'expertise de ses chirurgiens et à son plateau technique à la pointe de la technologie, l'équipe du Centre Pôle Vision offre les solutions chirurgicales les plus modernes en réponse à la plupart des troubles visuels.

Les chirurgiens du Centre Pôle Vision épaulés par les équipes de la Clinique du Val d'Ouest et de la Clinique de la Sauvegarde, mettent à votre dispostion leur expertise pour la réalisation des différentes interventions de chirurgie ophtalmologique, en ayant recours aux techniques les plus modernes et les moins invasives, rendant possible l'organisation de la quasi totalité de ces interventions dans le cadre d'une hospitalisation ambulatoire (sans nuit passée à la clinique).

Vous trouverez dans les onglets ci-dessous des détails sur les différents types d'interventions, sur leur organisation pratique à la clinique et sur le déroulement des soins pré, per et post-opératoires.

Les différentes interventions possibles

En fonction de la pathologie oculaire en cause, les différentes interventions chirurgicales qui pourront être indiquées sont décrites dans les ongles suivants :

La chirurgie de la cornée

La cornée peut perdre sa transparence necessitant un remplacement à l'aide d'une greffe de cornée perforante ou lamellaire :

  • En savoir plus sur les chirurgies de greffe de cornée
  • La cornée peut également voir ses courbures se déformer (sous l'effet d'un kératocône par exemple) indiquant la réalisation d'un Cross Linking du collagène cornéen ou la mise en place d'anneaux intra cornéens :

  • En savoir plus sur le Cross Linking du collagène cornéen
  • En savoir plus sur les chirurgies d'anneaux intra cornéens
  • La cornée peut enfin être le siège d'une prolifération cellulaire anormale bénigne (ptérygion par exemple) ou maligne necessitant une éxérèse :

  • En savoir plus sur la chirurgie du ptérygion
  • La chirurgie de la cataracte et du cristallin

    Le cristallin peut perdre sa transparence avec le temps (on parle alors de cataracte), indiquant son extraction et son remplacement par un implant cristallinien (lentille intra oculaire artificielle) standard (corrigeant la myopie ou l'hypermétropie) ou premium (corrigeant également l'astigmatisme et/ou la presbytie) :

  • En savoir plus sur la chirurgie de la cataracte avec implant standard
  • En savoir plus sur la chirurgie de la cataracte avec implant premium
  • Dans de très rares cas, la pose d'un implant cristallinien n'est pas possible lors de la chirurgie de cataracte indiquant alors, si cela est possible, la pose de l'implant lors d'une seconde intervention qualifiée de chirurgie d'implantation secondaire :

  • En savoir plus sur la chirurgie d'implantation secondaire
  • Sous l'effet d'un choc, de complications chirurgicales et/ou d'anomalies tissulaires, le cristallin naturel ou artificiel (l'implant posé lors d'une chirurgie de cataracte) peut se détacher de son ligmament de soutient (la zonule). On parle alors de luxation ou de subluxation indiquant une extraction plus ou moins urgente :

  • En savoir plus sur le traitement chirurgical des luxations du cristallin
  • En savoir plus sur le traitement chirurgical des implants cristalliniens luxés
  • Le cristallin peut être remplacé à visée réfractive, pour corriger une myopie, une hypermétropie, un astigmatisme et/ou une presbytie. On parle alors de chirurgie du cristallin clair :

  • En savoir plus sur la chirurgie réfractive du cristallin clair
  • La chirurgie vitréo-rétinienne

    La région centrale de la rétine ou macula peut être le siège d'atteintes à type de membrane épirétinienne ou de trou maculaire relevant d'un traitement chirurgical :

  • En savoir plus sur la chirurgie de vitrectomie pour membrane épirétinienne
  • En savoir plus sur la chirurgie de vitrectomie pour trou maculaire
  • L'enveloppe du vitré peut avec le temps se détacher de la rétine à laquelle elle adhère normalement, on parle alors de décollement postérieur du vitré. Certaines zones fibreuses de cette enveloppe peuvent être à l'origine de corps flottants perçus comme de petites taches mobiles à types de toiles d'araignées ou de mouches volantes. Une chirurgie de vitrectomie peut supprimer ces opacités avec un risque non négligeable de décollement de rétine induit réservant cette chirurgie aux patients extrêmement gênés :

  • En savoir plus sur la chirurgie de vitrectomie pour corps flottants du vitré
  • En cas de décollement de rétine, une intervention chirurgicale est nécessaire dans un délais rapide. Différentes techniques peuvent alors être utilisées :

  • En savoir plus sur la chirurgie de décollement de rétine ab interno par vitrectomie postérieure
  • En savoir plus sur la chirurgie de décollement de rétine ab externo par cryoapplication et indentation
  • Certaines maladies chroniques affectant l'oeil (diabète, DMLA) peuvent se compliquer d'atteintes aiguës relevant d'un traitement chirurgical :

  • En savoir plus sur la chirurgie de vitrectomie pour rétinopathie diabétique compliquée
  • En savoir plus sur la chirurgie de vitrectomie pour hématome sous rétinien compliquant la DMLA exsudative
  • Les techniques de chirurgie vitréo rétiniennes sont enfin utilisées pour le traitement des traumatismes oculaires sévères (contusions et plaies du globe avec ou sans corps étranger intra oculaire), des hémorragies intra vitréennes et pour le traitement des rares complications de la chirurgie oculaire (infection endoculaire ou endophtalmies, luxations lenticulaires, hématomes) :

  • En savoir plus sur la chirurgie des traumatismes du globe oculaire
  • En savoir plus sur la chirurgie des hémorragies intra vitréennes
  • En savoir plus sur la chirurgie de vitrectomie pour endophtalmie
  • En savoir plus sur le traitement chirurgical des luxations du cristallin
  • En savoir plus sur le traitement chirurgical des implants cristalliniens luxés
  • La chirurgie vitréo rétinienne a bénéficié ces dernières années d'avancées techniques considérables à l'origine de traitements parfaitement indolores, beaucoup plus sûrs et rapides débouchant sur de meilleurs résultats anatomiques et fonctionnels. Les traitements sont ainsi tous réalisables en hospitalisation ambulatoire à la clinique du Val d'Ouest.

    La chirurgie des glaucomes

    En cas de pression intra oculaire trop élevée ou à risque d'élévation, le traitement des glaucomes peut nécessiter le recours à différentes techniques de chirurgie :

  • En savoir plus sur la chirurgie filtrante des glaucomes chroniques par trabeculectomie
  • En savoir plus sur la chirurgie filtrante des glaucomes chroniques par sclerectomie
  • En savoir plus sur la chirurgie filtrante mini invasive des glaucomes chroniques par stents
  • En savoir plus sur la chirurgie filtrante des glaucomes chroniques par valve
  • En savoir plus sur la chirurgie des glaucomes chroniques par cyclodestruction
  • En savoir plus sur la chirurgie préventive du glaucome aigu par iridectomie
  • La chirurgie des strabismes

    Le préjudice esthétique en lien avec la présence d'un strabisme peut bénéficier dans certain cas d'une correction chirurgicale :

  • En savoir plus sur la chirurgie des strabismes
  • La chirurgie des voies lacrymales, des paupières et de l'orbite

    Le traitement chirurgical des structures palpébrales entourant le globe oculaire fait appel à des compétences pluridisciplinaires d'ophtalmologie, de chirurgie maxillo faciale, d'ORL et/ou de neurochirurgie.
    Seuls les traitements des affections les plus fréquentes sont décrits ci-dessous :

  • En savoir plus sur la chirurgie des imperforations des voies lacrymales de l'enfant
  • En savoir plus sur la chirurgie d'éviscération du globe oculaire
  • En savoir plus sur la chirurgie d'énucléation du globe oculaire
  • Examen pré-opératoire

    Différents examens pré-opératoires sont nécessaires avant la programmation d'une intervention chirurgicale oculaire.
    Ils seront réalisés au Centre Ophtalmologique Pôle Vision lors de la consultation pré-opératoire et seront fonction du trouble à corriger.
    Une partie des explorations pourra être préparée par un des orthoptistes du centre dans les instants précédant la consultation médicale.
    Une dilatation de la pupille sera parfois nécessaire, gênant la vision de près et interdisant la conduite automobile dans les 3 heures suivantes.
    Afin de pouvoir planifier au mieux les examens nécessaires, il est très important de préciser le motif de votre consultation lors de la prise du rendez-vous. Si un courrier vous a été remis par un médecin, il conviendra de le préciser lors de la prise de rendez-vous.

    Une fois l'indication chirurgicale retenue à l'issue de l'examen médical, les informations relatives au déroulement pratique ainsi qu'aux bénéfices et risques attendus de l'intervention vous seront données. Votre chirurgien pourra à l'issue de cet exposé répondre à toutes vos questions et vous pourrez (hors situation d'urgence) prendre le temps de réflexion nécessaire à votre décision. Une fiche d'information et de consentement éclairée spécifique à chaque type d'intervention vous sera remise. Afin de respecter les dispositions réglementaires, vous devrez, lorsque vous aurez pris votre décision, apposer votre signature sur le double de ce document pour attester de votre accord quant à la réalisation de l'intervention. Cet accord sera bien sûr révocable avant l'intervention si vous décidiez de ne pas vous faire opérer.

    Un devis précisant les actes de chirurgie prévus, leur montant pris en charge pour base de remboursement par l'assurance maladie et le montant du dépassement d'honoraire éventuel vous sera également remis. Ce document sera à transmettre à votre organisme de couverture complémentaire éventuel (mutuelle ou assurance santé) en vue de l'organisation de la prise en charge du ticket modérateur et du dépassement d'honoraires en fonction du contrat souscrit.

    La plupart des interventions se déroulant en hospitalisation ambulatoire (sans nuit passée à la clinique), l'ensemble des informations et documents nécessaires à la plannification et au déroulement de votre intervention vous seront remis lors du rendez-vous pré-opératoire :

  • Les dates de l'intervention et de l'ensemble des rendez-vous post-opératoires vous seront précisées à l'issue de la consultation pré-opératoire.
  • Une ordonnance de consignes pré-opératoires vous sera établie. Elle contiendra également la liste des éléments nécessaires au traitement post opératoires que vous pourrez vous procurer en pharmacie dans les jours précédant l'intervention (afin de vous permettre de rentrer chez vous directement après l'intervention sans avoir à vous rendre à la pharmacie en sortant de la clinique).
  • Un rendez-vous de consultation pré-anesthésique sera pris auprès d'un des médecins anesthésistes réanimateurs de la clinique du Val d'Ouest ou de la Clinique de la Sauvegarde en fonction du lieu d'intervention prévu. Un courrier destiné au médecin anesthésiste vous sera remis. Un questionnaire pré anesthésique vous sera transmis, vous devrez le compléter et le remettre au médecin anesthésiste lors de la consultation d'anesthésie.
  • Une fiche de pré admission administrative vous sera également remise. Vous devrez la remplir et la transmettre au bureau des admissions de la clinique du Val d'Ouest ou de la Clinique de la Sauvegarde en fonction du lieu d'intervention.
  • Vous pouvez vous referer à l'onglet suivant "Examen pré-anesthésique" pour en savoir plus sur l'étape suivante de la prise en charge chirurgicale.

    Examen pré-anesthésique

    Le rendez-vous de consultation pré anesthésique sera plannifié lors de la consultation pré-opératoire.
    Cette consultation est obligatoire et un délai la séparant de l'intervention doit être respecté conformément à la réglementation en vigueur, sauf urgence.
    En cas d'empêchement, vous pourrez contacter en fonction du lieu prévu de votre intervention : le secrétariat des médecins anesthésistes réanimateurs de la Clinique du Val d'Ouest au 04 72 19 34 33 ou de la Clinique de la Sauvegarde au 04 78 64 06 50 pour convenir d'une autre date de rendez-vous.
    La consultation pré-anesthésique sera effectuée par un des médecins anesthésistes réanimateurs.
    Les locaux de consultation des médecins anesthésistes de la clinique du Val d'Ouest sont situés au 1er étage de l'allée B de la Maison des Consultations de la Clinique du Val d'Ouest ou Médicentre (bâtiment situé tout au fond du parc de la clinique au niveau du parking P3) et ceux des médecins anesthésistes de la clinique de la Sauvegarde sont situés à l'arrière de la clinique au 29 avenue des Sources LYON 9ème (Bâtiment le "Trait d'union").

    Il faudra apporter lors de la consultation pré-anesthésique :

  • Vos ordonnances de traitement en cours, vos dernières analyses médicales et comptes rendus d'antécédents médicaux éventuels.
  • Le courrier destiné aux médecins anesthésistes réanimateurs qui vous aura été remis par votre chirurgien lors de la consultation pré-opératoire (portant en haut l'intitulé: "courrier pour la consultation anesthésique").
  • Le questionnaire pré-anesthésique qui vous aura été remis lors de la consultation pré-opératoire et que vous aurez rempli avant votre consultation.
  • Une fois l'indication anesthésique retenue, les informations relatives au déroulement pratique ainsi qu'aux bénéfices et risques attendus de l'anesthésie vous seront expliquées. Le médecin anesthésiste réanimateur pourra à l'issue de cet exposé répondre à toutes vos questions et vous pourrez (hors situation d'urgence) prendre le temps de réflexion nécessaire à votre décision. Une fiche d'information et de consentement éclairée vous sera remise. Afin de respecter les dispositions réglementaires, vous devrez apposer votre signature sur le double de ce document pour attester de votre accord quant à la réalisation de l'anesthésie. Cet accord sera bien sûr révocable avant l'intervention si vous décidiez de ne pas vous faire opérer.

    Un devis précisant les actes d'anesthésie prévus, leur montant pris en charge pour base de remboursement par l'assurance maladie et le montant du dépassement d'honoraire éventuel vous sera également remis. Ce document sera à transmettre à votre organisme de couverture complémentaire éventuel (mutuelle ou assurance santé) en vue de l'organisation de la prise en charge du ticket modérateur et du dépassement d'honoraires en fonction du contrat souscrit.

    Si un complément d'examens vous est prescrit par le médecin anesthésiste lors de la consultation (examens biologiques, radiologiques...), il conviendra de lui transmettre le résultat avant l'intervention.

    Vous pouvez vous referer à l'onglet suivant "Séjour à la clinique" pour en savoir plus sur l'étape suivante de la prise en charge chirurgicale.

    Séjour opératoire

    Les chirurgiens du Centre Ophtalmologique Pôle Vision effectuent leurs interventions chirurgicales au sein de la Clinique du Val d'Ouest (Drs PL CORNUT, F DE BATS, AM NGUYEN) et de la Clinique de la Sauvegarde (Dr M POLI).
    Le recours aux techniques chirurgicales les plus modernes et les moins invasives rend possible la réalisation de la plupart des interventions dans le cadre d'une hospitalisation ambulatoire (sans nuit passée à la clinique).

    Il conviendra d'effectuer avant l'intervention les démarches de pré-admission en adressant au bureau des admissions de la Clinique du Val d'Ouest au 39 chemin de la Vernique 69130 Ecully ou de la Clinique de la Sauvegarde au 480 Avenue Ben Gourion 69009 Lyon en fonction du lieu d'intervention :

  • La fiche de pré-admission complétée qui vous aura été remise lors de la consultation pré opératoire.
  • Une photocopie de votre attestation de carte vitale.
  • Une photocopie de votre pièce d’identité (recto verso).
  • Une photocopie de votre livret de famille éventuel.
  • Une photocopie de l'attestation de prise en charge de votre organisme de complémentaire santé (auquel vous aurez transmis au préalable les différents devis remis).
  • En cas d'hospitalisation conventionnelle avec nuit passée à la clinique : votre éventuelle demande de chambre seule (supplément tarifaire à prévoir) .
  • Le secrétariat de la clinique du Val d'Ouest (tél: 04 72 19 32 00) ou de la Sauvegarde (tél: 04 72 17 26 26) vous contactera avant votre admission pour vous préciser l’heure de votre admission et l'unité d'hospitalisation qui vous accueillera. Il s'agira de l'unité de chirurgie ambulatoire sauf s'il est prévu que vous passiez une nuit à la clinique.

    Lors de votre admission :

    il conviendra de vous présenter à votre arrivée à la clinique au bureau des entrées et d'apporter :

  • Le consentement éclairé/autorisation d’opérer rempli et signé par vos soins (par les 2 parents en cas de patient mineur).
  • Votre carte vitale et son attestation.
  • Votre pièce d’identité et votre éventuel livret de famille.
  • Vos ordonnances de traitement en cours.
  • Votre carnet de santé.
  • En cas de tutelle ou de curatelle : la copie de jugement.
  • Une fois ces formalités administratives d'admission accomplies, vous serez accueilli(e) par l'équipe soignante au sein de l'unité de chirurgie ambulatoire.

    Le jour de l'intervention :

  • Il conviendra de prendre une douche antiseptique à l'aide du savon antiseptique prescrit lors de la consultation pré opératoire : la veille et le matin de l'intervention.
  • Vous devrez rester à jeun sans manger, boire ou fumer les 6 heures précédant l'intervention.
  • Il ne faudra pas porter de maquillage ou de lentilles de contact.
  • Si vous portez un appareil auditif du même côté que l'oeil à opérer, il faudra le quitter pour ne pas prendre le risque de l'abimer lors de la désinfection lorsque le produit désinfectant coulera par gravité vers votre oreille (il n'est de ce fait pas nécessaire de quitter l'appareil auditif situé sur l'oreille opposée).
  • Vous devrez revêtir à votre arrivée à la clinique une chemise d'intervention et une charlotte qui vous seront remises par l'équipe soignante.
  • Un(e) infirmier(e) instillera les collyres utiles à la préparation de votre oeil à l'intervention (dilatation de la pupille dans la plupart des cas) et vous donnera une éventuelle pré médication avant votre départ pour le bloc opératoire.
  • Vous serez ensuite accompagné(e) au bloc opératoire par un brancardier.
  • Vous pourrez à votre arrivée au bloc opératoire vous allonger sur le fauteuil d'intervention (l'intervention aura lieu en position allongée sur le dos) et vous relaxer au maximum, les bras de long du coprs, sans croiser les jambes, sans macher de chewing-gum, la nuque bien calée dans l'appui tête sans barette, ni chignon.
  • Vous serez alors pris(e) en charge par un(e) infirmier(e) qui vérifiera votre identité et la nature de votre intervention avant de vous poser une perfusion ainsi que des electrodes de surveillance de votre rythme cardiaque et un brassard de mesure de votre tension artérielle. Une première goutte de collyre anesthésiant sera instillée à la surface de votre oeil avant la réalisation d'une première désinfection de vos paupières.
  • Votre transfert en salle d'opération pourra alors avoir lieu, vous y serez accueilli(e) par votre chirurgien, votre anethésiste et l'équipe infirmière.
  • En cas d'anesthésie générale, vous serez rapidement endormi(e) et vous reprendrez connaissance en salle de surveillance post opératoire ("salle de reveil") à l'issue de l'intervention. Vous n'aurez donc pas conscience des étapes suivantes.
  • En cas d'anesthésie locale vous aurez une conscience relative (sous l'effet de la sédation intra veineuse) des étapes suivantes : une perfusion vous sera administrée pour vous détendre, une seconde désinfection sera effectuée au niveau des paupières et de l'oeil (le contact entre la surface oculaire et le désinfectant est parfois à l'origine d'une sensation transitoire désagréable de corps étranger), un champ de protection stérile adhésif sera ensuite mis en place autour de l'oeil pour limiter le risque infectieux et un écarteur de paupières maintiendra votre oeil ouvert pendant l'intervention.
  • Après l'instillation du gel anesthésiant, l'intervention pourra alors débuter après une dernière procédure de vérification ("chek list").
  • Vous ne verrez rien pendant l'intervention du fait de l'intensité de la lumière du microscope opératoire.
  • Il conviendra de ne pas faire de mouvement brusque et d'éviter de parler le temps de l'intervention (sauf si une question vous est posée) en évitant tout mouvement intempestif.
  • En cas de besoin, vous pourrez bouger la main pour alerter l'infirmier(e) anesthésiste présent à vos côtés durant toute l'intervention afin que ce dernier demande à votre chirurgien d'interrompre intervention le temps que vous puissiez vous exprimer sans risque.
  • Le champ de protection sera retiré à l'issue de l'intervention et une coque de protection +/- une rondelle de gaze sera mise en place et maintenue à l'aide de sparadrap autour de votre oeil.
  • Après un passage en salle de surveillance post opératoire, vous serez raccompagné(e) dans l'unité de soin et une collation vous sera servie.
  • Vous pouvez vous referer à l'onglet suivant "Soins post opératoires" pour en savoir plus sur l'étape suivante de la prise en charge chirurgicale.

    Soins post-opératoires

    Après l'intervention :

  • Votre vision sera troublée et vous ne pourrez donc pas conduire ou travailler pendant une période variable en fonction du type d'intervention. Il faudra prévoir un accompagnant lors de votre sortie, qui aura normalement lieu le même jour que l'intervention en cas de prise en charge ambulatoire, ou le lendemain matin en cas d'hospitalisation conventionnelle après une nuit passée à la clinique.
  • Une coque de protection maintenue par du sparadrap +/- associée à une rondelle de gaze oculaire protegera votre oeil des chocs pour éviter tout risque de surpression au niveau des ciactrices. La durée du port de la coque de protection sera précisée sur l'ordonnance de soins post opératoires.
  • Vous pourrez ressentir une sensation de corps étranger sous palpébral ("sensation de sable") pendant plusieurs heures. Cet inconfort est en lien avec l'irritation induite au niveau de la surface oculaire par la désinfection et avec l'irrégularité temporaire de la surface oculaire au niveau des cicatrices.
  • Vous ne devrez pas vous frotter l'oeil, vous exposer à la poussière ou à tout type de projections, ni prendre un bain de mer ou de piscine pendant les jours suivant l'opération.
  • L'horaire de votre départ sera validé conjointement par votre chirurgien et par votre médecin anesthésiste. Une hospitalisation initialement prévue en ambulatoire peut parfois être transformée en hospitalisation conventionnelle avec nuit passée en surveillance à la clinique si l'évaluation post opératoire le nécessite.
  • En cas de nuit passée à la clinique après l'intervention, il convient d'apporter vos ordonnances médicaments et nécessaire de toilette.
  • Il conviendra de suivre le traitement prescrit sur l'ordonnance de soins post opératoires qui vous sera remise lors de votre départ de la clinique en évitant de toucher la surface de votre oeil avec le bout des flacons de collyres.
  • Vous devrez vous rendre aux rendez-vous post opératoire fixés au Centre Pole. Ce traitement est à débuter idéalement dès votre retour à domicile.
  • Il conviendra de lire la fiche de consignes post opératoire remise avec votre ordonnance post opératoire et consulter si besoin en urgence avant les rendez-vous prévus au moindre problème post opératoire, après avoir appelé aux numéros de téléphones mentionnés sur la fiche de consignes.
  • En cas de chirurgie de rétine ayant nécessité la mise en place d'une bulle de de gaz intra oculaire, un bracelet indiquant la présence de cette bulle de gaz dans votre oeil vous aura été posé au poignet à l'issue de l'intervention. Cette bulle de gaz se résorbera spontanément dans les semaines suivant l'intervention. Elle sera responsable d'une vision très perturbée limitée à la perception des formes dans un premier temps, puis à la visualisation d'un "niveau" mobile lorsque le volume de la bulle sera moindre (niveau correspondant à l'interface entre le gaz et le liquide intra oculaire naturellement secrété progressivement par l'organisme en remplacement du gaz). Il ne faudra pas aller en altitude, ni prendre l'avion tant que du gaz sera présent dans l'oeil et prévenir tout médecin consulté pendant cette période de la présence de gaz dans votre oeil, présence contre indiquant en particulier l'utilisation de certains gaz d'anesthésie générale à risque de surpression intra oculaire. Ces contre-indications seront levées une fois que la bulle de gaz sera totalement résorbée.
  • Honoraires et tarifs

    Retrouvez toutes les informations utiles concernant les tarifs des soins proposés par le centre Pôle Vision Val d'Ouest en consultant l'onglet dédié détaillant les tarifs des honoraires et de leurs modalités de remboursement.

    Apycom jQuery Menus