LA CORNEE

La cornée vue de profil

La cornée vue de profil


La cornée est le "hublot" transparent avasculaire à travers lequel la lumière penètre dans l'oeil. La cornée joue un rôle de fenêtre de protection et de lentille, en laissant rentrer la lumière dans l'oeil et en la faisant converger vers le cristallin (première étape de la réfraction).

la cornée, figurée en bleu sur la coupe de l'oeil, est le

La cornée figurée en bleu sur la coupe de l'oeil

La cornée est constituée de 3 couches de cellules superposées, avec de l'extérieur vers l'intérieur du globe : l'épithélium, le stroma, et l'endothélium ; séparées par des 2 membranes cellulaires : la membrane de Bowman et la membrane de Descemet.

Les couches de la cornée

Schéma de la cornée

L'épithélium et le stroma sont formés de la superposition de plusieurs couches cellulaires capables de divisions et richement innervées.
L'endothélium est à l'inverse constitué par une monocouche de cellules incapables de se multiplier (donc incapable de se régénérer en cas de lésion profonde).
L'endothélium est en contact avec l'humeur aqueuse en arrière et le stroma cornéen en avant, dont il controle l'état d'hydratation. Le bon fonctionnement de l'endothélium est indispensable au maintien de la transparence cornéenne (son dysfonctionnement s'accompagne d'une augmentation de l'hydratation du stroma de la cornée à l'origine d'un oedème source de perte de transparence). Les cellules endothéliales cornéennes peuvent être analysées par microscopie spéculaire.

analyse par microscopie spéculaire de l'endothélium, la couche la plus profonde de la cornée

Analyse en microscopie spéculaire de l'endothélium de la cornée

La cornée mesure environ un demi millimètre d'épaisseur (530 microns en moyenne). Cette épaisseur peut être mesurée à l'aide d'un pachymètre.
Les courbures de la cornée, dont de degré de cambrure détermine la puissance de convergence de la cornée, peuvent être déterminées par topographie cornéenne

Cartographie des rayons de courbure de la cornée obtenue par topographie cornéenne

Cartographie des rayons de courbure de la cornée obtenue par topographie cornéenne

Les rapports entre la cornée, l'iris, le corps ciliaire et le cristallin sont très bien visualisés en coupe OCT


Coupe de la cornée réalisée en OCT

Coupe de la cornée réalisée en OCT

Son oxygénation est assurée par l'air ambiant à travers le film lacrymal et par l’humeur aqueuse (la cornée étant avasculaire).

Principales pathologies de la cornée : inflammation (kératites), traumatismes, brûlures, kératocône et dystrophie de cornée.

Auteur: Dr Pierre-Loïc CORNUT MD,PhD
Dernière mise à jour: 2 Aout 2016

Apycom jQuery Menus