!DOCTYPE html> Pathologies oculaires - Les Membranes Epi Rétiniennes ou MER - Pôle Vision Val d'Ouest - Centre spécialiste de l'ophtalmologie à Lyon

LES MEMBRANES EPI RETINIENNES (MER)


Qu'est ce qu'une membrane épi-rétinienne?


Une membrane épi-rétinienne (ou MER) correspond à l’apparition d’une prolifération anormale de tissus fibreux et rétractile à la surface de la rétine.
comparatif rétine normale et rétine présentant une membrane épirétinienne
L’atteinte touchant la macula (le centre de la rétine) dans la plupart des cas, on parle également de membrane épi-maculaire.

Quelle est la cause des membranes épi-rétiniennes?


Ce tissu fibreux se développe à partir de la prolifération des cellules superficielles situées à la surface de la rétine. Les causes de cette prolifération sont multiples. Il s’agit le plus fréquemment d’une complication en rapport avec le vieillissement (traumatisme cellulaire induit par la survenue du décollement postérieur du vitré. Plus rarement une inflammation intra oculaire, un décollement de rétine, une rétinopathie diabétique pourront en être le facteur déclenchant.

Quels sont les symptômes des membranes épi-rétiniennes?


En rétractant la surface de la rétine, la membrane est à l’origine de déformations visuelles (ondulations des lignes droites ou métamorphopsies) source de baisse d’acuité visuelle centrale (« tache » à type de scotome central, vision dédoublée) principalement gênante dans les activités de précision : lecture, couture, conduite automobile…
Ces symptômes sont proches de ceux rencontrés lors de la DMLA bien que la cause ne soit pas la même.
Selon l’intensité de l’atteinte : la gène peut être ressentie uniquement lorsque seul l’œil malade est ouvert (en vision monoculaire) ou même lorsque les deux yeux sont ouverts (en vision binoculaire).

Les membranes épi-rétiniennes peuvent être à l'origine de déformations ondulantes des lignes droites (métamorphopsies) et/ou de zones de vision centrale floues (scotomes) que le test de la grille d'Amsler peut contribuer à dépister

Comment fait on le diagnostic des membranes épi-rétiniennes?


La membrane se traduit indirectement au fond d’œil par la présence de plis à la surface de la rétine.
L’OCT permet la mise en évidence de la membrane qui apparaît comme une fine pellicule accolée à la surface de la rétine.
La rétine sous jacente apparaît épaissie par l’œdème réactionnel à la traction exercée par la membrane.

Quel est le traitement des membranes épi-rétiniennes?


En cas de retentissement fonctionnel gênant dans la vie quotidienne, la membrane épi-rétinienne peur être retirée chirurgicalement au cours d’une opération de vitrectomie. Le vitré est réséqué (vitrectomie) afin de permettre l’introduction dans la cavité vitréenne d’une micro pince sans risque élevé d'apparition de déchirures rétiniennes et de décollement de rétine (l’ablation préalable du gel vitréen qui adhère à la rétine, permet de limiter la transmission de tractions exercées par le vitré sur la rétine lors des mouvements de la micropince dans la cavité vitréenne). La membrane est ensuite « pelée » à l’aide de cette micropince.


L’ablation de la membrane permet diminuer la rétraction du tissu rétinien qui retrouve ensuite progressivement une architecture plus normale. Cette amélioration lente se traduit dans la plupart des cas par une diminution des déformations visuelles et par une amélioration de l’acuité visuelle sur plusieurs mois.

En espérant vous avoir permis de mieux comprendre les causes et les conséquences de cette affection, nous sommes à votre disposition pour toute information complémentaire.


En espérant vous avoir permis de mieux comprendre les causes et les conséquences de cette affection, nous sommes à votre disposition pour toute information complémentaire.


Auteur: Dr Pierre-Loïc CORNUT MD,PhD
Dernière mise à jour: 27 juillet 2016

Apycom jQuery Menus